IBAF 2018 - Nouan le Fuselier

Merci à tous les participants de cette 7e édition des rencontres "Ion Beam Applications" Francophone

IBAF 2018 : 7e Rencontre "Ion Beam Applications" Francophone

Après un tour de France (Nouan-le-Fuzelier 2003, Carcans 2008, Cadarache 2012, Obernai 2014 et Annecy 2016), en passant par la Belgique (Namur 2010), la 7e rencontre "Ion Beam Applications Francophone" (IBAF 2018) organisée par la Société Française du Vide aura lieu de nouveau à Nouan-le-Fuzelier du 24 au 28 septembre 2018 au Domaine de Chalès dans un cadre bucolique au cœur de la Sologne.

Dans la lignée des éditions précédentes, IBAF2018 est l’évènement francophone incontournable pour réunir des scientifiques et ingénieurs/techniciens, seniors et juniors avec une richesse des interventions sur les applications des techniques nucléaires d’analyse dans des domaines très variés (matériaux pour l’énergie, nanosciences, biologie, géologie, patrimoine...) mais aussi sur la science de l’irradiation et le développement d’outils logiciels.

Mettre en lumière les avancées techniques et les potentialités de l’analyse par faisceau d’ions est le leitmotiv de ces rencontres où les participants peuvent partager idées, connaissances, compétences et expertises dans une ambiance propice à nouer de nouveaux contacts et partenariats.

IBAF est aussi un rendez-vous unique en France et en Belgique pour les personnes souhaitant découvrir et s’initier aux techniques d’analyse par faisceaux d’ions (ou IBA Ion Beam Analysis) auprès d’une expertise reconnue à l’international.

L’organisation de IBAF 2018 fera également place aux équipes techniques des laboratoires avec la tenue de deux ateliers. Une présence industrielle nous accompagnera tout au long de ces journées.

 Conférenciers invités

 

Thème 6 - Iradina, une alternative à SRIM

Jean-Paul Crocombette
CEA/DEN/SRMP, Saclay

Thème 7 - Les faisceaux d'ions: un outil pour élaborer de nouveaux matériaux

Isabelle Monnet
CIMAP, Caen

 

Thème 5 - Caractérisation physico-chimique de la technique picturale de Léonard de Vinci : identification des matériaux du « sfumato »

Laurence De Viguerie
LAMS, Paris

Thème 1 - Détecteurs diamant CVD monocristal membranaires pour les microfaisceaux d’ions : caractérisations avancées et applications

Michal Pomorski remplacé par Philippe Barberet (CENBG)
CEA/LIST/DRT/DM2I/LCD, Saclay

Thème 2 - Apport de l’irradiation aux ions sur la compréhension du comportement des matériaux céramiques en réacteur: du REP aux réacteurs rapides

Gaëlle Gutierrez
CEA/DEN/JANNUS, Saclay

Thème 3 - Radiolyse de biomolécules par des ions accélérés

Quentin Raffy
IPHC, Strasbourg

Thème 4 - Traitements et propriétés  des surfaces de métaux : Apport de l’analyse par faisceau d’ions

Luc Lavisse
ICB, Dijon

   

 

 Comités

 Comité scientifique et d'organisation IBAF

Le Comité scientifique et d'Organisation IBAF 2018 est composé de 15 membres, essentiellement de scientifiques issus de la Comunauté des Faisceaux d'Ions. Le Président du Comité est chargé d'organiser localement l'édition de l'année en collaboration avec la SFV qui supervise le bon déroulement des Recontres.

Président

  • Thierry SAUVAGE
    CEMHTI, Orléans 

Membres

  • Lucile BECK
    CEA Saclay, Gif-sur-Yvette
  • Pascal BERGER
    CEA Saclay, Gif-sur-Yvette
  • Frederico GARRIDO
    CSNSM Orsay
  • Hervé GUEGAN
    ARCANE-CENBG, Gradignan
  • Gweltaz HIREL
    SFV, Paris
  • Denis JALABERT
    CEA Grenoble
  • Hicham KHODJA
    CEA Saclay, Gif-sur-Yvette
  • Sabra MAHDAOUI
    SFV, Paris
  • Nathalie MONCOFFRE
    IPNL, Lyon
  • Dominique MULLER
    ICube, Strasbourg
  • Claire PACHECO
    C2RMF, Paris
  • Stéphanie PELLEGRINO
    CEA Saclay, Gif-sur-Yvette
  • Guy TERWAGNE
    LARN-UNamur, Namur (Belgique)
  • Ian VICKRIDGE
    INSP-SAFIR, Paris

Comité Local d'Organisation IBAF 2018 : CEMHTI

  • Aurélien BELLAMY
  • Hélène LECOQ
     
  • Thierry SAUVAGE
  • Olivier WENDLING

 Programme scientifique

 

 Bourses et prix

Bourses Michel Cantarel

Philippe MARTINET, Université de Lyon, CNRS/IN2P3, IPNL, et INSA-Lyon, MATEIS, Villeurbanne (France)
pour son oral O3.2_34 • "Tribocorrosion sous irradiation d’un acier inoxydable AISI 316L : Etude préliminaire"

Lucien Wolf PENLAP WOGUIA, CEA-LETI & MINATEC, Saint Martin d'Hères (France)
pour son oral O8.3_14 • "Corrélation des techniques MEIS & DRX pour l’étude du profil des dopants et défauts dans les nanostructures types FDSOI 2D & 3D (Fins)"

Meiyi WU, Sorbonne Université, Laboratoire de Chimie Physique - Matière et Rayonnement, Paris (France)
pour son oral O9.2_46 • "Caractérisation de multicouches nanométriques par PIXE-Kossel"


Prix Oral et Poster



Paul-Louis DEBARSY

Département de physique, Université de Namur (Belgique)
Pour son oral O3.3_23 • "Développement d’un système bas bruit et de standard en hydrogène pour la mesure de section efficace à des énergies en deçà de la barrière coulombienne. Application à la réaction 13C(p,γ)14N en cinématique inverse"



Clément BESSOUET
C2N-Orsay, Univ. Paris Sud, Univ. Paris Saclay (France)
Pour son poster P04_35 • "Analyse par faisceau d'ions de l'activation thermique d'alliages binaires getter."

 

 Partenaires

 

 Exposant

 

 Ateliers

Au programme, la tenue de 2 ateliers dont un organisé par le réseau RASTA (Réseau d’Aides Scientifiques et Techniques des Accélérateurs) pour échanger autour de nos pratiques quotidiennes sur les 2 thèmes suivants.

Atelier n°1 : La détection du rayonnement X produit par un faisceau d'ions rapides. La théorie, et la pratique sous toutes les coutures : le vécu et l'avenir

L'offre commerciale concernant les détecteurs de rayons X que nous utilisons évolue d'année en année. Aujourd'hui, les détecteurs de type SDD (Silicon Drift Detector) sont majoritairement utilisés pour leurs nombreux avantages (sans Azote Liquide, Fort taux de comptage, compact ... sachant que les Si(Li) tendent à disparaitre du marché.

Cet Atelier Rasta vous propose de :

  • passer en revue les besoins et spécificités de la détection des rayons X produits par faisceau d'ions
  • discuter des avantages et inconvénients de ces deux technologies de détecteurs
  • de partager les retours d'expérience de chacun concernant ces détecteurs (taux de panne, fiabilité, durée de vie ...)

Atelier n°2 : Formats, Archivage et Exploitation de données issues d’expériences IBA

Les données issues d’expériences constituent la matière brute produite par l’IBA, et de ce fait sont d’une très grande valeur potentielle. Les données brutes (fichiers contenant des chiffres) ont déjà une certain valeur mais le présence de métadonnées (notes de cahier de manip, paramètres d’appareils de mesure ou de traitement …) ajoute une grand valeur, et  l’interprétation et publication (rapports, articles…) en rajoute encore. Cette valeur est reconnue de plus en plus par des initiatives du type ‘Open Data Access’ imposées par l’Union Européenne et d’autres grands organismes. L’objectif de cet atelier est de recenser les pratiques actuelles des laboratoires IBA en France, et de mener une réflexion de fond sur des évolutions futures qui sont souhaitées ou qui seront imposées. Le compte-rendu de l’atelier pourrait prendre la forme de recommandations vis-à-vis des laboratoires IBA en France.

  Cours

Deux demi-journées de cours dispensés par des spécialistes des techniques IBA auront lieu les 24 septembre après-midi et 25 septembre matin.

L’analyse par faisceau d’ions rapides – IBA (de l’anglais Ion Beam Analysis) est une suite de techniques d’analyse de la composition et de la structure de solides qui exploite les interactions entre un faisceau d’ions légers rapides – typiquement des protons, des deutons, des particules alphas d’énergie comprise entre 100 keV et 10 MeV, et les atomes d’un objet à être analysé.  Tirant le bénéfice d’une connaissance détaillé des interactions particules-matière, l’IBA est absolument quantitative et souvent multi-élément. De par sa généralité, l’IBA est appliqué dans la physique de la matière condensée, les sciences des matériaux, sciences de l’environnement, sciences biologiques et sciences du patrimoine parmi d’autres.

Les cours présentés ici, destinés aux doctorants, post-docs et chercheurs souhaitant s’initier ou se perfectionner dans l’IBA, conduiront les participants des connaissances de base des interactions particule-matière, en passant par l’application de ces connaissances pour les diverses méthodes d’analyse qui constituent l’IBA et des exemples pédagogues d’analyses réelles, jusqu’aux appareils et instruments permettant d’entreprendre l’IBA.

Programme des cours

Lundi 24 septembre, après-midi


14:30 Fondamentaux des interactions particules – matière par Ian Vickridge,
Institut des Nanosciences de Paris
 résumé du cours
16:00 Pause (15’)    
16:15 Rétrodiffusion de Rutherford et recul élastique par Stéphanie Pellegrino
INSTN/JANNUS, CEA Saclay
 résumé du cours
18:15 Fin    

Télécharger le programme

Mardi 25 septembre, matin


8:30 Analyse des éléments légers (NRA et PIGE) par Pascal Berger,
UMR NIMBE, CEA Saclay
 résumé du cours
10:00 Pause (15’)    
10:15 Analyse par fluorescence X induite par faisceaux de particules chargées de haute énergie (PIXE) par Hervé Guégan,
Arcane, CENBG, Gradignan
 résumé du cours
11:15 Canalisation d'ions dans les solides - Ordre et désordre dans les solides monocristallins par Frédérico Garrido,
CSNSM, Orsay
 résumé du cours
12 :15 Fin    

Programme Social

Jeudi 27 sept. 12:30- 23:30 - visite culturelle et dîner de gala

  • Trajet en car vers Amboise
    avec pause pique-nique (paniers repas fournis)
  • Visite du Clos Lucé
    en 2 groupes
  • Trajet en car vers Mont-Près-Chambort
  • Dîner de Gala
    au Manoir de Clénord

 Vendredi 28 sept. 14:30 - 16:00 - visite technique : laboratoire CEMHTI Site Cyclotron

Plus d'informations sur la visite du CEMTHI >
 


Visite du Clos Lucé / Jeudi 27 septembre après-midi

Le château du Clos Lucé, appelé autrefois le manoir du Cloux, est une demeure située au cœur du Val de Loire, dans le centre ville d'Amboise. Originellement conçu en 1471 comme un ancien fief relevant du château d'Amboise, il passe entre plusieurs mains avant d'être acheté par Charles VIII et de devenir une résidence d’été des rois de France. Il gardera cette fonction jusqu'en 1516 où François Ier le met à la disposition de Léonard de Vinci, qui y vivra trois ans, jusqu'à sa mort le 2 mai 1519. En tant que maison de Léonard de Vinci, il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques. Le Château du Clos Lucé est aujourd'hui un lieu d'interprétation, de connaissance et de synthèse qui a pour vocation de permettre au plus large public de découvrir l'univers de Léonard de Vinci.

Programme

Départ en car direct du Domaine de Chalès. Pause pique-nique prévue en cours de route vers Amboise.

15:00 - Conférence "Léonard de Vinci et la bio inspiration"

par  Pascal  Brioist
Professeur d’histoire moderne à l’Université François Rabelais (Tours )
et membre du Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissances (CNRS/CESR)

  Plus d'informations : résumé et biographie

16:00 -  Pause café

16:30 - Visite  de la demeure au temps de Léonard

Entrez dans les pièces du château et imaginez Léonard vivre et travailler : La chambre de Léonard et celle de Marguerite de Navarre, sœur aînée de François Ier, restaurées et meublées dans le goût du XVIe siècle. L'oratoire d'Anne de Bretagne, épouse de Charles VIII, orné de 4 fresques dont une Annonciation, réalisées par les disciples de Léonard de Vinci. L'atelier du peintre, au rez-de-chaussée de la bâtisse, a été restitué dans l’ambiance des Bottegas typiques de la Renaissance.

puis promenade culturelle dans le Parc Leonardo da Vinci

Et découvrez Léonard ingénieur, visionnaire, peintre et architecte. Dans le parc, montez à bord du char d’assaut, actionnez la vis aérienne, manipulez la mitrailleuse, promenez-vous en bateau à aubes, franchissez le pont tournant ou le célèbre pont à double travée de vingt mètres de haut, réalisés avec les techniques de l’époque. Toutes ces maquettes sont à taille réelle pour offrir des expériences pratiques et vérifier les intuitions de Léonard. Observez les 40 toiles translucides de trois à 4 mètres de haut, suspendues aux arbres. Découvrez la lumière des visages, la beauté des corps, la mécanique de la vie, les projets techniques ou encore la cité idéale.

18:00 - Départ pour Mont-Près-Chambort, au Manoir de Clénord (lieu du dîner de gala)

 

Diner de Gala, Manoir de Clénord / Jeudi 27 septembre soir

Lové dans un écrin de nature luxuriante à quelques encablures du somptueux Château de Chambord, se dresse un manoir ayant plus de 5 siècles d'hisoire, à l'élégance paisible : le Manoir de Clénord. La nature champêtre et les arbres centenaires côtoient les jardins à la française dans un ensemble élégant et sobre.

Arrivée en car directement après le programme social au Clos Lucé puis retour au Domaine de Chalès après le repas.

19:15 - Cocktail d'accueil
             puis dîner assis
             retour en car au Domaine de Chalès

 

Visite du laboratoire CEMTHI / Vendredi 28 septembre 14:30-16:00

La visite du laboratoire CEMHTI concernera les installations Pelletron 3MV (inauguré en 2015) et Cyclotron CGR-MeV du laboratoire. La visite des accélérateurs et des dispositifs installés en bout de ligne de faisceau sera le lieu de discussions à 360° sur des sujets scientifiques et techniques : Matériaux pour l’énergie, Irradiation de matériaux en température, en mode multi-énergie et/ou en atmosphère contrôlée, Production de radioéléments pour l’imagerie préclinique, Interface solide liquide ou gaz sous irradiation, Analyse in situ en température, Fluage sous irradiation, Automatisme, Informatique industrielle et Radioprotection…
 

Légende des images

  1. Vue d’ensemble du Pelletron 3MV                  
  2. Vue d’ensemble du Cyclotron CGR-MeV
  3. Dispositif expérimental installé en bout de ligne de faisceau Cyclotron CGR-MeV
  4. Vue d’ensemble du pupitre de commandes du Cyclotron CGR-MeV
  5. Salle d’expériences de l’installation Pelletron 3MV

 


PARTENAIRES


 

 

 

Copyright © key4events - All rights reserved